Cette fuite est très redoutée car elle a pu surprendre la féminine, provoquant même la difficile période de séparation.
 
Avec le temps la féminine a parfois cristallisé beaucoup de peurs sur ce comportement récurrent du masculin.
 
Pourquoi est-ce si douloureux ?
 
Parce que quand le masculin fuit :
. La féminine peut le prendre personnellement, pensant « Il me rejette »
. La fuite ravive ses blessures de rejet, d’humiliation, d’injustice, de trahison et d’abandon
. Elle ravive ses intenses émotions inconfortables
. Elle ravive son karma personnel et celui avec sa flamme jumelle
. Elle ravive ses croyances sur les masculins
. Elle ravive les doutes sur son autre et le lien
. Elle ravive sa blessure originelle de séparation
. La fuite peut entraîner de la culpabilité chez la féminine : « Qu’est-ce que j’ai fait ou dit qui a provoqué sa fuite ? »
. La fuite provoque une insécurité émotionnelle qui provoque de la dépendance affective
. Elle provoque la peur de perdre l’autre
 
Même si vous constatez que ce ne sont que des réactions égotiques qui sont à transcender, et c’est bien cela le but des « fuites » du masculin, c’est vécu comme une grenade dégoupillée par la féminine et ça lui fait très mal.
 
Alors avec le temps et les allers et venues du masculin, si elle a eu la « chance » qu’il reprenne contact avec elle, la peur de retomber dans cette souffrance et la volonté de se réunir rapidement peuvent l’influencer à surveiller son comportement pour éviter à nouveau la fuite de son bien-aimé et les douleurs qui s’en suivent.
 
Elle va tempérer. Elle ne va plus oser dire ou faire quelque chose qui pourrait provoquer la fuite tant redoutée.
 
Si elle a quelques contacts, elle va se sentir à chaque fois sur un fil, avec cette grande responsabilité de pouvoir être responsable de la fuite de son grand amour.
 
C’est alors que cette relation peut devenir compliquée et angoissante. Cet amour a perdu l’insouciance et la transparence du début.
 
La féminine éveillée la première au lien pense connaître le cheminement des flammes jumelles, elle semble avoir compris comment fonctionnait son masculin dans cette relation et elle veut arriver au bout du parcours donc elle se sert de ses connaissances pour faire évoluer le lien.
 
Elle ne vit plus cette relation avec ses tripes mais principalement avec sa tête avec des concepts flammes jumelles.
 
Cette fuite du masculin peut être observée comme un temps de pause nécessaire qui permet de relâcher la pression, de prendre soin de soi, de guérir ses blessures, d’avoir des prises de conscience, de libérer le karma, de réaliser sa mission de Vie.
 
Ces « fuites » permettent en réalité de se remplir de « soi-m’aime».
 
Ce sont ces mouvements qui permettent de belles avancées dans le lien.
 
Même s’il n’en a pas conscience le masculin livre à la féminine quand il la voit, lorsqu’il en contact ou même dans les plans subtils ce qui doit être transmuté et lui laisse le temps de faire le job en la laissant seule.
 
Pour revenir, il faut partir !
Il n’y a pas de réunion sans séparation.
Ce sont les deux polarités d’un même principe.
 
Le risque à tant redouter la fuite de son masculin est de ne plus être authentique.
Le risque est de ne plus écouter ses propres besoins.
Le risque est de ne plus se respecter.
Le risque est de vouloir contrôler le processus Flammes Jumelles et donc la Vie.
Le risque est de ne plus se sentir libre.
Le risque à avoir peur de perdre l’autre est de se perdre.
 
C’est un peu cher payé, non ?
 
Le parcours de Flammes Jumelles permet d’être en amour pour soi, pour l’autre et pour le grand TOUT.
 
L’autre peut prendre peur oui, il peut aller voir ailleurs, il peut d’ailleurs penser ce qu’il veut, c’est votre flamme jumelle et cela ne changera pas. Votre lien EST.
 
Ces mouvements permettent à la féminine et au masculin de belles libérations, d’importantes prises de conscience.
Ces mouvements dans la relation peuvent être comparés à des vagues, elles sont nécessaires et incontrôlables. Elles font l’océan.
 
L’Univers est votre allié, il fera tout pour vous réunir si c’est votre destinée dans cette incarnation.
 
Rassurez-vous il n’y a pas d’erreurs sur le parcours. Chaque comportement, chaque parole a un sens sur un niveau de conscience plus élargi. Pardonnez-vous. C’est cela l’amour inconditionnel, s’aimer malgré ses apparentes « erreurs », si vous aviez pu faire autrement vous l’auriez fait !
 
Pour finir, je rajouterai qu’il n’est pas toujours évident de savoir qui « fuit » réellement dans cette relation si particulière car elle se joue surtout dans les plans subtils et dans l’inconscient. Chacun « fuit » à sa manière, à son tour.
Chacun en a besoin car le lien Flamme Jumelle est un lien à très hautes fréquences. Les corps physiques ont aussi besoin de ce temps pour s’harmoniser.
 
La véritable liberté n’est-elle pas d’être assez en sécurité à l’intérieur de soi, d’avoir assez confiance en la Vie pour ne plus avoir peur des comportements de son autre ?
 
Cette liberté d’ETRE et de laisser l’autre être comme il EST se goûte finalement après ces périodes d’épuration provoquées par ces vagues si redoutées.
 
Alexandra Tsaousis