La flamme jumelle permet de mettre en lumière et de guérir toutes les blessures liées à la sexualité en montrant tout ce qui n’a pas été aligné à votre Source à un moment donné, cela peut concerner :
 
. Les vœux de chasteté, de célibat et de soumission
. Au niveau énergétique, une ceinture de chasteté
. Les mémoires karmiques où vous avez subi et fait subir des abus sexuels
. Les vies de harem, de prostitution, de polygamie
. Les adultères
. Les enfants illégitimes
. Les addictions sexuelles
. Les perversions sexuelles
. Les pratiques sexuelles violentes de domination
. Les blocages sexuels
. Les implants et magies sexuelles servant l’ombre
. Les dysfonctionnements du chakra du cœur et du chakra sacré
. Les croyances limitantes sur le sexe
. La dualité intérieure
. Les émotions fortes liées au masculin ou au féminin comme la colère, la tristesse ou la peur
. Les blessures sexuelles de votre transgénérationnel
 
Vous avez tour à tour subi et fait subir des traumas sexuels.
Avec votre flamme jumelle, vous avez expérimenté les mêmes choses au fil de vos incarnations.
 
Dans certaines de vos vies, vous avez vécu de belles fusions sexuelles avec elle, mais dans certaines, de grandes blessures qui ont affecté votre sexualité.
 
La flamme jumelle met un coup de projecteur sur les blessures d’abandon, de rejet, d’injustice, de trahison et d’humiliation en lien avec la sexualité pour les guérir.
 
Le pardon est la clef pour une libération de ces traumas. Il est aussi important de défaire tous les pactes qui peuvent encore influencer de manière consciente ou inconsciente votre sexualité.
 
La flamme jumelle met le doigt sur des comportements égotiques de domination, de soumission et sur l’amour sacrificiel qui vous a fait accepter par peur de perdre l’amour de l’autre ce que votre cœur refusait.
 
La sexualité avec sa flamme jumelle est une sexualité reliée au cœur qui permet la reliance avec la Source.
 
La reconnexion avec sa flamme jumelle permet de se reconnecter à son unité et aux magies sexuelles divines.
 
Alexandra Tsaousis